Musculation, fitness, bodybuilding, force & MMA
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Effets possibles de l'utilisation de substances interdites

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Laurent
Modérateurs Globaux
Modérateurs Globaux
avatar

Messages : 9745
Date d'inscription : 14/11/2009
Age : 43

MessageSujet: Effets possibles de l'utilisation de substances interdites   Jeu 9 Déc 2010 - 11:43

lien sur l'hypogonadisme:
http://www.chups.jussieu.fr/polys/endocrino/poly/POLY.Chp.16.html

http://www.1sante.com/dossier/substances_interdites.htm

"Substances interdites



Cinq grandes catégories de substances dopantes sont interdites dans le milieu sportif, à savoir :

Les anabolisants stéroïdiens - ils aident les athlètes à augmenter leur masse musculaire et à récupérer remettre plus rapidement après l'entraînement.

Les hormones peptidiques - des substances naturellement présentes dans le corps. Leurs effets sont similaires à ceux des anabolisants stéroïdiens.

Les analgésiques narcotiques - ils agissent sur le système nerveux central pour atténuer la sensation de douleur.

Les stimulants - ils augmentent le rythme cardiaque et peuvent améliorer les performances.

Les diurétiques - ils facilitent l'élimination des liquides par l'organisme et sont souvent utilisés pour masquer la présence d'autres produits dopants.

En plus des cinq grandes classes de produits dopants ci-dessus, les anesthétiques locaux, les corticostéroïdes, utilisés pour soigner des troubles médicaux comme l'asthme, et les bêtabloquants, utilisés pour soigner des troubles cardiaques, sont soumis à des restrictions d'utilisation.

Les anabolisants stéroïdiens sont les produits dopants les plus utilisés dans le milieu sportif.

Les anabolisants stéroïdiens sont des produits dopants apparentés à l'hormone mâle désignée sous le nom de testostérone. Le mot « anabolique » correspond à la formation des muscles, et le mot « stéroïdes » correspond à la classe de médicament dont cette substance fait partie.

Les anabolisants stéroïdiens ont été développés à la fin des années 1930, essentiellement pour traiter un trouble médical masculin, l'hypogonadisme. Ce trouble se caractérise par une insuffisance testiculaire : les testicules ne produisent pas assez de testostérone pour assurer une croissance, un développement et une fonction sexuelle conformes aux normes. Les stéroïdes sont utilisés comme médicaments pour traiter les retards de puberté, certains types d'impotence et l'émaciation résultant d'une infection par le VIH ou d'autres maladies.

Au cours des années 1930, les chercheurs ont découvert que les anabolisants stéroïdiens pouvaient faciliter la croissance du muscle squelettique chez des animaux de laboratoire ; cette découverte a abouti à une utilisation de ces composés, d'abord par les culturistes et par les haltérophiles, puis par d'autres athlètes.

Plus de 100 différents anabolisants stéroïdiens ont été mis au point, mais dans la plupart des pays, ils ne peuvent être utilisés légalement que sur ordonnance.



Pourquoi les gens se dopent-ils aux stéroïdes ?

Les utilisateurs de stéroïdes arguent généralement que cette substance améliore leurs performances sportives et/ou leur permet de récupérer plus rapidement après l'entraînement. On pense que le dopage aux stéroïdes est une pratique très répandue, surtout chez les culturistes. Chez les autres athlètes, la fréquence du dopage varie davantage en fonction du sport.

Beaucoup de ceux qui se dopent aux stéroïdes le font aussi pour augmenter leur masse musculaire et/ou pour perdre de la graisse. Ce besoin de modifier ainsi le corps peut se rencontrer chez les sujets souffrant d'un trouble du comportement dénommé « dysmorphie musculaire », qui déforme l'image que les personnes ont de leur corps. Les hommes qui souffrent de ce trouble se voient comme des gringalets sans force, même s'ils ont un corps puissant et musclé. De même, les femmes atteintes de ce syndrome s'imaginent qu'elles ont l'air grosses et molles, bien qu'elles soient en fait minces et musclées.

Parmi les gens qui se dopent aux stéroïdes pour augmenter leur masse musculaire, on rencontre d'anciennes victimes de mauvais traitements physiques ou sexuels. Ces personnes pensent qu'en se musclant davantage, elles seront mieux capables de se protéger. Dans une série d'interviews de culturistes hommes, 25 % de ceux qui se dopaient aux stéroïdes ont déclaré se souvenir de mauvais traitements physiques ou sexuels subis durant leur enfance, alors que parmi ceux qui ne se dopaient pas, aucun n'a mentionné de tels souvenirs. Dans une étude de culturistes femmes, on a constaté que celles qui avaient été violées dans le passé étaient deux fois plus nombreuses à utiliser des anabolisants stéroïdiens et/ou un autre produit favorisant le développement musculaire que celles qui n'avaient jamais été violées. Presque toutes celles qui avaient été violées ont déclaré avoir nettement intensifié leurs activités de culturisme après l'attaque. Elles pensaient qu'en acquérant une silhouette plus imposante et en augmentant leur force, elles risqueraient moins de se faire attaquer de nouveau, car les hommes les trouveraient soit intimidantes, soit peu attrayantes.

On note généralement un comportement à haut risque chez les adolescents qui se dopent aux stéroïdes. Il y a de fortes chances pour que ces jeunes prennent des risques comme la conduite en état d'ivresse, le port d'une arme à feu, la conduite d'une moto sans porter de casque, et la consommation d'autres drogues illicites.

Les troubles comme la dismorphie musculaire, les mauvais traitements physiques ou sexuels subis dans le passé et la tendance à adopter des comportements à haut risque peuvent pousser les sujets à commencer ou à continuer à se doper aux stéroïdes ; les chercheurs conviennent toutefois que quand ils commencent à se doper, la plupart des utilisateurs des sont psychologiquement normaux.

Vous trouverez ci-dessous une liste de substances interdites dans le milieu sportif. Cette liste n'est nullement exhaustive, mais elle pourra vous aider à éviter ces substances à l'avenir.

Nom scientifique

Undécanoate de boldénone (IM)
Undécylénate de boldénone (IM)
Acétate de clostébol (IM)
Dromostanolone (IM)
Ethlestrenol (PO)
Fluoxymestérone (PO)
Mestérolone (PO)
Métandienone (IM)
Méthandrosténediol (IM)
Méthandrosténolone (PO, IM)

Méthénolone (PO, IM)
Cyclohexylpropionate de nandrolone (IM)
Décanoate de nandrolone (IM)
Laurate de nandrolone (IM)
Nandrolone (19-nortestostérone) (IM)
Phénylpropionate de nandrolone (IM)
Undécanoate de nandrolone (IM)
Noréthandrolone (PO)
Oxandrolone (PO)
Oxymétholone (PO)
Stanozolol (PO, IM)
Mélanges de composés de testostérone (IM)
Dihydrotestostérone (IM)
Méthyltestostérone (PO, IM)
Heptylate DC 1 de testostérone (IM)
Cypionate de testostérone (IM)
Enanthate de testostérone (IM)

Combinaisons de testostérone (IM)
Propionate de testostérone (IM)
Suspension de testostérone (IM)
Undécanoate de testostérone (PO)

Acétate de trenbolone (IM)
Undécylénate de boldénone & Dipropionate de méthandriol (IM)
Décanoate de nandrolone & Dipropionate de méthandriol (IM)
Commercial Name

Sybolin*, Vebonol*
Equipoise, Equibold*
Steranabol, Turinabol
Drolban, Masteron, Permastril
Maxibolin
Android F, Halotestin, Stenox
Proviron
Metandiobol*
Methandriol Dipropionate, Protabol*
Dianabol, Metanabol, Metandiabol*,
Nerobol, Pronabol
Primobolan
Fherbolico
Deca-Durabolin, Deca-Ject, Methybol
Laurabolin, Nandrabolin*, Norabolin*
Anador
Activin, Durabolin, Nandrolin*, Trobolin*
Dynabolon, Pantestone
Nilevar
Anavar, Lipidex
Anadrol, Anapolon 50, Plenastril
Stromba, Strombaject, Winstrol
Estandrorm, Sten, Sustanon, Testex, Lontanyl
Denistenil, Furazabol
Metandren, Android
Testosterone Teramex
Depo-Testosterone, Testo La*
Androtardyl, Delatestrl, Primoteston, Tesgro*, Testoviron Depot
Deposterona*, Estandrorm
Testoviron, Testo Prop*
Aqueous, Testosterone Suspension
Andriol, Androxon, Undestor, Pantestone, Restinsol
Finajet*, Parabolan
Drive*, Pace*

Tribolan 75*

*denotes veterinarian version

[IM = prise par voie intramusculaire PO = prise par voie orale]



Comment utilise-t-on les anabolisants stéroïdiens ?
Certains anabolisants stéroïdiens peuvent être pris par voie orale, ou bien ces produits peuvent être injectés ou utilisés sous forme de gels ou de crèmes appliqués en massages sur la peau. Les doses utilisées pour le dopage peuvent être 10 à 100 fois supérieures aux doses utilisées à des fins thérapeutiques.

Les gens qui se dopent aux stéroïdes utilisent généralement un système qui consiste à « accumuler » les produits dopants. Ils utilisent ainsi deux anabolisants stéroïdiens ou plus, en mélangeant les produits oraux et/ou injectables, et en ayant quelquefois même recours à des composés vétérinaires. Ces gens pensent qu'en mélangeant les stéroïdes, l'effet sur les muscles est plus important que s'ils prenaient les produits dopants séparément. Cette théorie ne repose toutefois sur aucune preuve scientifique.

Souvent, pour se doper aux stéroïdes, les gens utilisent aussi un système de dosage « pyramidal » organisé en cycles de 6 à 12 semaines. Au début d'un cycle, la personne prend de faibles doses de tous les produits dopants ; ensuite, elle augmente lentement les doses. Durant la deuxième moitié du cycle, les doses sont lentement diminuées jusqu'à zéro. Ce cycle est quelquefois suivi d'un deuxième cycle durant lequel la personne continue de s'entraîner sans prendre de produits dopants. Ces gens pensent que le système « pyramidal » permet à l'organisme de s'adapter aux doses élevées et que le cycle sans produits dopants laisse à leur système hormonal le temps de récupérer. Comme pour l'« accumulation », les avantages dont les gens s'imaginent bénéficier avec le système « pyramidal » et avec ces cycles n'ont jamais été prouvés par des méthodes scientifiques.



Effets du dopage aux stéroïdes

Le dopage aux anabolisants stéroïdiens peut entraîner une longue liste d'effets indésirables, notamment l'apparition de caractéristiques physiques peu attrayantes, comme l'acné et l'augmentation du volume des tissus mammaires chez l'homme ; des troubles potentiellement mortels peuvent aussi apparaître, comme les crises cardiaques et le cancer du foie.

Certains symptômes semblent réversibles si la personne cesse de prendre les produits dopants. Néanmoins, l'usage ininterrompu de ces substances peut perturber l'organisme au point de rendre les effets permanents. On sait que d'autres effets indésirables sont irréversibles.

Système hormonal
Le dopage aux stéroïdes peut perturber le mécanisme de production des hormones par l'organisme, en entraînant aussi bien des changements réversibles que des changements irréversibles. Parmi les changements réversibles, citons la réduction de la spermatogénèse et la diminution de la taille des testicules (atrophie testiculaire). Parmi les changements irréversibles, citons l'alopécie séborrhéique masculine chez les deux sexes, et l'augmentation du volume des tissus mammaires chez l'homme (gynécomastie).

On pense que la gynécomastie résulte essentiellement d'une perturbation de l'équilibre hormonal. Chez la femme, les anabolisants stéroïdiens entraînent une masculinisation. La poitrine s'atrophie, les tissus adipeux diminuent, la peau prend un grain épais, le clitoris se développe, et la voix devient plus rauque. Les femmes peuvent souffrir d'une pilosité excessive et de chutes de cheveux.

Système musculosquelettique
L'augmentation des niveaux de testostérone et d'autres hormones sexuelles déclenche normalement la poussée de croissance qui a lieu à la puberté et durant l'adolescence. Ensuite, dès que ces hormones atteignent certains niveaux, elles font cesser la croissance des os ; le sujet, qu'il s'agisse d'une fille ou d'un garçon, a alors atteint sa taille maximum, et cesse de grandir.

Quand un enfant ou un adolescent prend des anabolisants stéroïdiens, les niveaux artificiellement élevés d'hormone sexuelle peuvent faire cesser prématurément la croissance des os.


Système cardiovasculaire
On a établi un rapport entre le dopage aux stéroïdes et les crises cardiaques et les attaques, qui peuvent survenir même chez des athlètes de moins de 30 ans. Les stéroïdes contribuent au développement des maladies cardiovasculaires, entre autres car ils modifient les niveaux des lipoprotéines qui assurent le transport du cholestérol dans le sang. Les stéroïdes oraux, en particulier, peuvent faire augmenter le niveau des lipoprotéines de basse densité (LDL) et diminuer le niveau des lipoprotéines de haute densité (HDL). Des niveaux élevés de LDL et des niveaux bas de HDL augmentent le risque d'athérosclérose, c'est-à-dire la formation de dépôts lipidiques à l'intérieur des artères, qui entravent la circulation du sang. Si le sang ne parvient pas au cœur, une crise cardiaque peut s'ensuivre. Si le sang ne parvient pas au cerveau, une attaque peut s'ensuivre.

Les stéroïdes augmentent aussi le risque de formation de caillots dans les vaisseaux sanguins, ce qui risque d'entraver la circulation du sang et d'entraîner des lésions du muscle cardiaque, en empêchant ce dernier de pomper efficacement le sang.

Foie
Le dopage aux stéroïdes peut causer des tumeurs du foie. Un trouble rare, la péliose hépatique, dans lequel des kystes remplis de sang se forment dans le foie, peut aussi résulter de ce dopage. Les tumeurs et les kystes se déchirent quelquefois en entraînant des hémorragies internes. .
Peau
Le dopage aux stéroïdes peut entraîner l'apparition d'acné et de kystes, et peut rendre gras les cheveux et la peau.

Infection
Beaucoup de gens qui se dopent en injectant des anabolisants stéroïdiens utilisent des techniques d'injection non stériles, ou bien partagent des aiguilles contaminées avec d'autres utilisateurs de produits dopants. En outre, certaines préparations à base de stéroïdes sont fabriquées illégalement, dans des conditions non stériles. Les utilisateurs de ces produits risquent donc de contracter des infections virales potentiellement mortelles, comme le VIH et les hépatites B et C.

Les utilisateurs de ces substances dopantes peuvent aussi développer une endocardite infectieuse - une maladie bactérienne qui entraîne une inflammation potentiellement mortelle de la tunique interne du cœur. Les infections bactériennes peuvent également causer une douleur et la formation d'abcès au niveau des sites d'injection.

Effets psychologiques
Des études ont indiqué que les anabolisants stéroïdiens, surtout à des doses élevées, augmentaient l'irritabilité et l'agressivité. On a signalé des actes agressifs commis par des consommateurs de stéroïdes, notamment la participation à des bagarres, l'usage de la force pour parvenir à leurs fins, voire des vols à main armée.

Certains utilisateurs de produits dopants déclarent aussi avoir commis des crimes contre les biens d'autrui, par exemple en volant dans un magasin, en abîmant ou en détruisant les biens d'autrui, ou en pénétrant par effraction dans une maison ou dans un bâtiment."
Revenir en haut Aller en bas
Giuliano66
V.I.P
V.I.P
avatar

Messages : 389
Date d'inscription : 21/11/2010
Age : 26
Localisation : SUD
Humeur : NO PAIN NO GAIN

MessageSujet: Re: Effets possibles de l'utilisation de substances interdites   Jeu 3 Mar 2011 - 23:46

ça fait peur ..........................
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Modérateurs Globaux
Modérateurs Globaux
avatar

Messages : 9745
Date d'inscription : 14/11/2009
Age : 43

MessageSujet: Re: Effets possibles de l'utilisation de substances interdites   Ven 4 Mar 2011 - 0:48

oui et c'est qu'une ébauche.
Revenir en haut Aller en bas
Giuliano66
V.I.P
V.I.P
avatar

Messages : 389
Date d'inscription : 21/11/2010
Age : 26
Localisation : SUD
Humeur : NO PAIN NO GAIN

MessageSujet: Re: Effets possibles de l'utilisation de substances interdites   Ven 4 Mar 2011 - 0:53

mais bon, moi j'ai jamais compris ... j'ai plein de potes qui en prennent a doses raisonnables et qui ont jamais rien eut.. les bodybuildeur pro prennent des doses énormes..... Si tu fais sa bien avec un maximum d'infos, si t réglo sa peut qu'être good, non tu en penses quoi ??
Revenir en haut Aller en bas
TRIBUL
V.I.P
V.I.P


Messages : 9584
Date d'inscription : 24/11/2009

MessageSujet: Re: Effets possibles de l'utilisation de substances interdites   Ven 4 Mar 2011 - 1:06

Citation :
Certains utilisateurs de produits dopants déclarent aussi avoir commis des crimes contre les biens d'autrui, par exemple en volant dans un magasin, en abîmant ou en détruisant les biens d'autrui, ou en pénétrant par effraction dans une maison ou dans un bâtiment."



faut pas tout prendre au mot .
Revenir en haut Aller en bas
manou
The Members
The Members
avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 07/01/2011
Age : 31
Localisation : Sud

MessageSujet: Re: Effets possibles de l'utilisation de substances interdites   Dim 17 Avr 2011 - 13:12

Giuliano66, avec les stéroides tu payes tôt ou tard les conséquences, même si tu prends de faible dosage.
Les effets secondaires aussi ont un effet retard et cela reste une forme de drogue car ily a addiction. Le mieux c'es de ne pas en prendrecar même bien renseigner tu en payeras le prix et il est bien souvent trop lourd ....
Revenir en haut Aller en bas
David
The Members
The Members
avatar

Messages : 4562
Date d'inscription : 22/11/2009
Age : 44
Localisation : Auvergne
Humeur : The resurection

MessageSujet: Re: Effets possibles de l'utilisation de substances interdites   Dim 17 Avr 2011 - 13:42

Citation :
... j'ai plein de potes qui en prennent a doses raisonnables et qui ont jamais rien eut..

Tu sais quand on choppe une merde on s'en vente pas toujours.
Revenir en haut Aller en bas
LION
V.I.P
V.I.P
avatar

Messages : 826
Date d'inscription : 09/02/2011
Localisation : France

MessageSujet: Re: Effets possibles de l'utilisation de substances interdites   Jeu 15 Sep 2011 - 21:57

Viva la whey et les bcaa cheers
Revenir en haut Aller en bas
Giuliano66
V.I.P
V.I.P
avatar

Messages : 389
Date d'inscription : 21/11/2010
Age : 26
Localisation : SUD
Humeur : NO PAIN NO GAIN

MessageSujet: Re: Effets possibles de l'utilisation de substances interdites   Ven 16 Sep 2011 - 0:39

manou a écrit:
Giuliano66, avec les stéroides tu payes tôt ou tard les conséquences, même si tu prends de faible dosage.
Les effets secondaires aussi ont un effet retard et cela reste une forme de drogue car ily a addiction. Le mieux c'es de ne pas en prendrecar même bien renseigner tu en payeras le prix et il est bien souvent trop lourd ....

n'importe quoi, vraiment n'importe quoi ce que tu dis. J'ai quelque nom d'anciens body qui ont maintenant 70 ans il sont toujours vivant en ayant consommer énormément de roids.
Tu sais, ya des gens qui s'empillone la gueule avec de l'alcool et la clope cannabis, c'est pas pire que les roids.
quelqu'un qui consomme des roids, qui connait très bien le fonctionnememt, qui gère sa cure au plus sérieux, qui fais des analyses sanguines souvent, qui prend ces protections etc, qui et suivis, di moi ou est le danger par rappord à l'alcool et cigarette stp ??
et puis de toute fasson, on va tous mourir de quelque chose.
La plupart des bodybuilders décédé sont décédés à cause de l'abus oui, mais aussi a cause du cannabis et toute ces conneris qu'il prennent en même temps ..
Bref allez salut, ce genre de message me saoule, quand on sais pas sur le sujet, on parle pas.
Bonne soirée
Revenir en haut Aller en bas
POWER
Administrateur Fondateur
Administrateur Fondateur
avatar

Messages : 10833
Date d'inscription : 10/10/2009
Age : 49
Localisation : BELGIUM
Humeur : The Black Tomb

MessageSujet: Re: Effets possibles de l'utilisation de substances interdites   Ven 16 Sep 2011 - 11:54

Heuuuu, Giu... Faut pas t'emballer, le message date du mois d'avril... Laughing
Revenir en haut Aller en bas
http://powerandstrength.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Effets possibles de l'utilisation de substances interdites   

Revenir en haut Aller en bas
 
Effets possibles de l'utilisation de substances interdites
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Questions sur un Kangoo Express sans manuel d'utilisation
» reflexions sur l'utilisation de la radio en vol
» Utilisation simultanée icoyote & téléphone
» utilisation d'huile
» UTILISATION RESTOM POUR VIEUX RESERVOIR

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Power and Strength V :: Nutrition, Suppléments et Compléments Alimentaires :: Informations sur la nutrition et les suppléments ...-
Sauter vers: