Musculation, fitness, bodybuilding, force & MMA
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Quel Statut pour les coachs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sébastien
Administrateur
Administrateur
avatar

Messages : 8679
Date d'inscription : 20/02/2011
Age : 44
Localisation : Arcachon
Humeur : Objectifs: 2015

MessageSujet: Quel Statut pour les coachs   Dim 10 Juin 2012 - 20:14

Comme nous sommes plusieurs coachs ou futurs, quelques pistes de réflexion.

La mise en place d'une carrière d'entraîneur (ou coach divers) nécessite une préparation sur el long terme pour ceux qui souhaitent l'indépendance (de toute manière le nombre d'emploi salarié est inférieur à la demande).

Pour cela, 4 solutions s'offrent à nous:

  • La création d'entreprise 'normale'.
  • La création d'une activité auto-entrepreneur
  • Le portage salarial
  • La CEA (Coopérative d'activité et d'emploi)


La création d'entreprise type SARL, SA, SAS, Micro

Je ne rentrerai pas dans les détails (trop long), un excellent site existe pour cela, l'APCE: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

L'auto-entrepreneur

Je n'aime pas cette solution pour de nombreuses raisons.

La principale est que les sociétés sportives préfèrent maintenant ce statut lors de leurs recrutements, réduisant la place du salariat. C'est de la concurrence déloyales à mes yeux.

Les autres raisons sont d'ordre plus économiques. En effet, sous le miroir des alouettes de faibles charges/impôts, les auto-entrepreneurs se font prendre à leurs propre jeux: cette activité n'est faite que pour 1 ou 2 ans. Après il faut penser à migrer vers la création d'entreprise (TVA, Charges sociales, etc.). Or, la demande des sociétés 'employeuses' en auto-entrepreneurs est telle qu'ils ne pourront pas passer en société (et encore moins se faire embaucher en CDI). En effet, les prix devront nécessairement augmenter, sans plus-value pour le client (difficile à vendre quand en face il y aura des auto-entrepreneurs forcéments moins chers).

L'absence de réelle protection est également un élément à prendre en compte. L'autoentrepreneur ne cotise pas pour le chomage, pour les congés payés, pour la retraite (enfin avec ce statut on peut appeler ça le pourboire et non la retraite), la formation réduite à peau de chagrin, etc.

Les autoentrepreneurs, après 2 ans de services, se verront assujeti à la taxe professionnelle (qui s'appelle maintenant la CET). Elle est forfaitaire quelque soit le Chiffre d'Affaire. Son montant est variable selon la localisation, il faut se rapprocher du centre des impôts pour avoir ce chiffre.

Par contre, c'est une bonne solution si l'auto-entrepreneur souhaite 'tester' son activité et s'il a un réel plan de développement après ces 2 années.

Enfin, faisant partie du projet de François Hollande, le statut d'auto-entrepreneur va bouger. Il faudra voir à quelle sauce sera traité ce statut.

Le Portage Salarial

C'est à mon sens la solution la plus viable financièrement et socialement lorsque l'on veut être totalement indépendant et tester une activité (voir y rester si elle ne demande pas trop d'investissements financiers).

L'idée est simple et existe depuis les années Miterrand: un indépendant se fait salarier par une entreprise spécialisée dansle portage salarial (Déclaration Unique d'Embauche, etc.). Il lui adresse les règlements de ses clients à la fin de chaque mois, ainsi que les frais réglés et en retour la société de portage verse un salaire au porté.

Il s'agit d'un réel salaire, toutes les cotisations sont payées avec le CA (patronales, salariales). Il s'agit d'un véritable contrat (CDI ou CDD à négocier). Il s'agit d'une activité indépendante (pas de traval pas de salaire).

Mais à côté de cela, plusieurs avantages:

  • Cotisation aux congés payés (donc en vacances on est en congé payés et donc rémunéré en conséquence)
  • Cotisation à la retraite
  • Cotisation à la CPAM (accident travail, maladie, grossesse, etc.)
  • Cotisation chomage (attention toutes les sociétés de portages ne sont pas informées de cela, ça a changé il n'y a pas longtemps)
  • Possibilité de 'tamponner' le salaire pour qu'il soit régulier (en ayant 3000 € de CA HT, on peut en laisser de côté à la société de portage pour avoir un matelas permettant d'avoir un salaire 'complet' lorsqu'il y a un trou d'activité); C'est juste de la facilité de gestion, pas une obligation.
  • Possibilité de cumuler chomage et portage (pour les demandeurs d'emplois à qui il reste des droits) permettant de démarrer sereinement l'activité.
  • L'assurance RC pro est presque toujours fournie par la société de portage.
  • Cette dernière possède souvent un numéro de déclaration pour pouvoir faire de la formation.
  • Souvent des avantages divers (Comité d'entreprise, partenariat mutuelle, partenariat bancaire, etc.).
  • Le bulletin de paye permet d'être plus intéressant pour votre banquier (pour vos crédits, découverts, etc.).


Ne coûte que si l'on s'en sert (pas de CA, pas de frais). Les frais de fonctionnement (pour payer la société de portage) sont de 3 à 10%. Comptez 10% c'est plus judicieux (en dessous il faut soit un gros CA, soit des avantages divers réduits à peau de chagrin).

Bien évidemment à la fin du mois il reste mois d'argent immédiatement disponible (Frais de portage, charges salariales et patronales). Mais au final, le rapport est vite vue.

Pour plus de renseignements: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

La CEA (Coopérative d'activité et d'emploi)

Une solution mixe entre le portage salarial et la société. Cette solution est la plus intéressante si vous ne souhaitez pas payer les frais de portage. En effet, elle permet de mutualiser les coûts de fonctionnement (administratif, comptabilité, bulletin de paye) qui correspondent à la prestation physique de la société de portage.

Le reste est identique au portage salarial.

Il s'agit d'un regroupement de professionnels qui souhaitent être indépendants (dans la profession) mais également avoir le statut de salarié (avec protection assedics).

Ce regroupement est une SCOP (Société Coopératives de Production) dans laquelle les associés-salariés sont nécessairement majoritaires.

Le regroupement peut être inter-professionnel ou extra-professionnel (pas besoin d'avoir la même activité)

Les porteurs de projet bénéficient d'un accompagnement pour aider au démarrage de l'activité économique (cofinancements publics, accompagnements, etc.). Comme généralement les CAE se créaient dans des pépinières d'entreprises (pour réduire les frais), l'accompagnement se fait pas ces mêmes pépinières d'entreprises (les conseils y sont gratuits, le cout a supporter est souvent le loyer (modique) et les charges de fonctionnement type téléphone également modiques).

La société commune bénéficie du cadre juridique de l'entreprise (TVA, Inscription au RCS). bénéficiez d'un cadre juridique avec un numéro de registre du commerce et de TVA.

Par contre, les 'associés' ont le statut d'employeur-salarié en CDI (contrat à durée indéterminée) dès lors que la CEA fait du Chiffre d'Affaire. Ce statu ouvre le droit aux protections sociales et aux droits Assedics. Les salaires de chacun sont définis en fonction du % du CA de chacun (donc pas d'associés qui glandouillent et qui ont le même salaire que vous).

Les tâches administratives sont mutualisées, permettant d'en réduire les coûts financiers mais surtout humains (l'admnistratif d'une entreprise est un mangeur de temps impressionnant, la mutualisation permet de réduire cette perte).

Vous gardez à tout moment la possibilité de quitter la CAE pour créer votre propre entreprise , ou en cas d'échec sortir de la CAE avec une couverture ASSEDIC.

Pour plus d'informations, voici la liste des structures accompagnantes les CAE dans leurs démarches (et répondant aux questions): [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Voili voilou.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

«La sécurité n'existe que dans le passé, dans l'avenir il n'y a que le risque! » S. Schmidheiny
Revenir en haut Aller en bas
http://www.gymsante.eu
Le Yéti Moldave
V.I.P
V.I.P
avatar

Messages : 4678
Date d'inscription : 08/11/2009
Age : 37
Humeur : Coach Sportif Diplômé d'État ; Le Top!

MessageSujet: Re: Quel Statut pour les coachs   Dim 10 Juin 2012 - 21:02

Superbe recherche Seb, merci

la cae à l'air d'etre la solution la plus intéréssante, car tu dis que c'est la meme chose que le portage (déjà plus intéréssant qu'auto-entrepreneur)
mais sans les frais.

1/par contre il faut etre forcément associé à quelqu'un?

2/ quel intéret d'etre auto-entrepreneur quand on voit les avantages du portage???

3/tu va te lancer dans l'une de ces solutions?
Revenir en haut Aller en bas
Sébastien
Administrateur
Administrateur
avatar

Messages : 8679
Date d'inscription : 20/02/2011
Age : 44
Localisation : Arcachon
Humeur : Objectifs: 2015

MessageSujet: Re: Quel Statut pour les coachs   Dim 10 Juin 2012 - 21:45

Sans les frais de portage, mais les frais d'une entreprise (Comptabilité par exemple). Donc intéressant si partage des frais (mutualisation).

1- Oui, c'est le principe d'une Scop, mais le déséquilibre travailleur/fainéant en moins (c'est le plus gros risque en association, en dehors de l'aspect financier).

2- Aucun, l'autoentrepreneur est une arnaque complète (qui a maintenant bloqué bcp de secteurs d'activité pour les salariés qui ne peuvent plus se faire embaucher comme salarié, tels que le sport, le commerce, etc.)

3- Je suis en portage pour l'instant, mais je réfléchie fortement à la solution CAE, notamment pour ouvrir un 'cabinet sportif' (mutualisation des frais d'achat au départ). L'intérêt d'un CAE peut-être aussi sur du long terme pour 'aider' des débutants à se mettre à leurs comptes sans être auto-entrepreneur et qui ne souhaitent pas le portage (dans portage salarial il y a salaire et aujourd'hui ce mot bloque bcp de négociation à cause de ta 2ème question).

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

«La sécurité n'existe que dans le passé, dans l'avenir il n'y a que le risque! » S. Schmidheiny
Revenir en haut Aller en bas
http://www.gymsante.eu
Le Yéti Moldave
V.I.P
V.I.P
avatar

Messages : 4678
Date d'inscription : 08/11/2009
Age : 37
Humeur : Coach Sportif Diplômé d'État ; Le Top!

MessageSujet: Re: Quel Statut pour les coachs   Lun 11 Juin 2012 - 1:42

Par contre j'ai vu qu'avec le portage ya 10% de frais comme tu dis
+ 40-50% de charges.
Donc ya la couverture social (super important!) mais tu gagnes vraiment 40% de ce que facture?!!
Et a cela se rajoute l'impôt sur le revenu (statut salarié)...

Esce que ça ne reviendrais pas a la même chose (gain net à l'année) que l'auto entrepreneur qui se voit retirer que 23% de charge
et qui met de côté chaque mois pour les vacances ou prévisions de maladie... ??

Ya pas mal de choses différentes sur le net, dur de faire un choix
Revenir en haut Aller en bas
Sébastien
Administrateur
Administrateur
avatar

Messages : 8679
Date d'inscription : 20/02/2011
Age : 44
Localisation : Arcachon
Humeur : Objectifs: 2015

MessageSujet: Re: Quel Statut pour les coachs   Lun 11 Juin 2012 - 12:07

En société tu as le même ratio.

Les 10%, en société tu les as aussi (comptabilité, taxe pro, taxe d'apprentissage, etc.) mais tu n'as pas de couverture assedics, moins de retraite...).

Auto entrepreneur:
CA - 23% - retraite complémentaire - congé payés - complémentaire maladie - taxe pro (à partir de la 2ème année) (il ne faut pas voir uniquement ce que l'on présente, car le jour où tu es dans le besoin, il sera trop tard).
+ pas de solution pole emploi en cas d'échec.
De plus, auto-entrepreneur = pas de négociation avec le banquier (les crédits longs termes type voiture, maison sont difficiles à obtenir)

Au final, normalement l'autoentrepreneur se retrouve avec CA - 50-60% en salaire (mais plus d'impot à payer).
Mais pas de chomage possible, pas de financement possible (sauf grosse négo avec la banque)
Pas de cotisation formation (il est nécessaire de se former en permanence)

entreprise
Trop de solutions pour détailler.

Portage
CA - 50-60% = salaire net toutes couvertures incluses
Reste les impots sur le revenu
Tu es seul pour tout faire, pas de récupération TVA sur matériel, déplacements, etc.

CAE
CA - 50-60% = salaire net toutes couvertures incluses
Reste les impots sur le revenu
Tu n'es pas seul, récupération TVA sur matos, déplacements, etc.

C'est réellement à réfléchir en amont pour ne pas se tromper.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

«La sécurité n'existe que dans le passé, dans l'avenir il n'y a que le risque! » S. Schmidheiny
Revenir en haut Aller en bas
http://www.gymsante.eu
Le Yéti Moldave
V.I.P
V.I.P
avatar

Messages : 4678
Date d'inscription : 08/11/2009
Age : 37
Humeur : Coach Sportif Diplômé d'État ; Le Top!

MessageSujet: Re: Quel Statut pour les coachs   Lun 11 Juin 2012 - 12:21

Au final, entre portage et auto-entrepreneur, le salaire net est identique (50% de charges à retirer)
mais
"l'avantage" majeur de l'auto-E, c'est UNIQUEMENT le fait qu'il n'y a pas d'impots
l'inconvénient c'est le chomage

le portage, aucun soucis sur la couverture social, mais on eviite pas les impots.

Les coachs de ma salle sont en auto-E.

Je leur en parlerais histoire de comprendre pourquoi ils n'ont pas choisit le portage...

le top c'est la cae, (à condition de s'associer) car ya l'avantage du portage, + recup de la tva et
le fait d'etre à plusieurs

ça me fait un peu peur d'etre seul pour tout l'administratif.
Esce que la paperasse est faite par la société de portage?
Revenir en haut Aller en bas
Sébastien
Administrateur
Administrateur
avatar

Messages : 8679
Date d'inscription : 20/02/2011
Age : 44
Localisation : Arcachon
Humeur : Objectifs: 2015

MessageSujet: Re: Quel Statut pour les coachs   Lun 11 Juin 2012 - 13:29

ils ne l'ont pas choisit car ils ne le connaissent pas (personne ne connait)

Un inconvénient du portage: on sit portage salarial et ce dernier mot (salarial) crispe les interlocuteurs.

Yep, CAE je viens de découvrir, ça a l'air vraiment bien. aprsè faut approfondir un peu pour valider certains points.

Portage, oui, tout est fait par la société de portage: tu fais les devis, factures, tu récupères l'argent et ensuite tu adresses l'enveoloppe à la société qui se démerde.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

«La sécurité n'existe que dans le passé, dans l'avenir il n'y a que le risque! » S. Schmidheiny
Revenir en haut Aller en bas
http://www.gymsante.eu
Le Yéti Moldave
V.I.P
V.I.P
avatar

Messages : 4678
Date d'inscription : 08/11/2009
Age : 37
Humeur : Coach Sportif Diplômé d'État ; Le Top!

MessageSujet: Re: Quel Statut pour les coachs   Lun 11 Juin 2012 - 13:49

Okkk
Qui sait, un jour peu être qu'on fera partie de la même Cae ^^

Dans le prog BP, y a t-il une partie du prog qui explique la manière de faire les devis, la facturation?
C'est découverte totale pour moi, vu mon passé professionnel...
Revenir en haut Aller en bas
Sébastien
Administrateur
Administrateur
avatar

Messages : 8679
Date d'inscription : 20/02/2011
Age : 44
Localisation : Arcachon
Humeur : Objectifs: 2015

MessageSujet: Re: Quel Statut pour les coachs   Lun 11 Juin 2012 - 13:54

Aucune idée, j'étais 'excusé' sur tous les cours compta, reglementation, administratif, informatique...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

«La sécurité n'existe que dans le passé, dans l'avenir il n'y a que le risque! » S. Schmidheiny
Revenir en haut Aller en bas
http://www.gymsante.eu
Le Yéti Moldave
V.I.P
V.I.P
avatar

Messages : 4678
Date d'inscription : 08/11/2009
Age : 37
Humeur : Coach Sportif Diplômé d'État ; Le Top!

MessageSujet: Re: Quel Statut pour les coachs   Lun 11 Juin 2012 - 14:43

bon, j'espère que oui!

en tout cas merci pour toutes ces précieuses infos Sebou!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quel Statut pour les coachs   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quel Statut pour les coachs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quel vif pour le brochet en Automne/hiver ?
» quel feux pour ma x?
» Quel trailer pour un spinner/buzzbait/chatterbait/jig ?
» Quel bus pour Demain ?
» Quel autoradio pour environ 100 euros ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Power and Strength V :: Communauté sur Power and Strength :: De tout et de rien!-
Sauter vers: