Musculation, fitness, bodybuilding, force & MMA
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
-25%
Le deal à ne pas rater :
25% sur l’Ecran Gamer Hp 25MX
149.99 € 199.99 €
Voir le deal

 

 Post électro-stimulation

Aller en bas 
AuteurMessage
Sébastien
Administrateur
Administrateur
Sébastien

Messages : 8679
Date d'inscription : 20/02/2011
Age : 47
Localisation : Bassin d'Arcachon
Humeur : Objectifs: 2015

Post électro-stimulation Empty
MessageSujet: Post électro-stimulation   Post électro-stimulation Icon_minitimeDim 10 Juil 2011 - 16:52

Maintenant l'électro.
Les 2 premiers sont ceux que j'avais classé par erreur dans la potentiation.

_________________
CrossFit

«La sécurité n'existe que dans le passé, dans l'avenir il n'y a que le risque! » S. Schmidheiny
Revenir en haut Aller en bas
http://www.gymsante.eu
Sébastien
Administrateur
Administrateur
Sébastien

Messages : 8679
Date d'inscription : 20/02/2011
Age : 47
Localisation : Bassin d'Arcachon
Humeur : Objectifs: 2015

Post électro-stimulation Empty
MessageSujet: EFFET À COURT TERME D’UN ENTRAINEMENT DE PLYOMÉTRIE ET DE FORCE AVEC OU SANS STIMULATION ÉLECTRIQUE SIMULTANÉE SUR LA FORCE DU MUSCLE ET SA PERFORMANCE ANAÉROBIE : TENTATIVE DE CONTRÔLE ALÉATOIRE - PART I    Post électro-stimulation Icon_minitimeDim 10 Juil 2011 - 16:53

Short-term effect of strength training with and without superimposed electrical stimulation on muscle strength and anaerobic performance. A randomized controlled trial. Part I

AZAEL J. HERRERO,1,2 JUAN MARTIN,2 TERESA MARTIN,1 OLAIA ABADIA,2 BEATRIZ FERNANDEZ,1 AND DAVID GARCIA-LOPEZ1
1Laboratory of Physiology, Faculty of Health Sciences, European University Miguel de Cervantes, Valladolid, Spain; and 2Research Center on Physical Disability, ASPAYM Castilla y Leon, Spain

24(6)/1609–1615 Journal of Strength and Conditioning Research © 2010 National Strength and Conditioning Association

Citation :

Le but de cette étude était de comparer l'entraînement en force avec et sans électrostimulation superposées (EMS) à la force musculaire et à la puissance anaérobie. Vingt-huit sujets ont été assignés à: poids + EMS (ES), poids (VOL), ou groupe contrôle (CG). ES et VOL ont effectué quatre séances d'entraînement par semaine pendant 4 semaines sur une machine à extension du genou (8 séries; 8 répétitions; une seconde phase concentrique de 90 ° à 0 °, une seconde phase excentrique de 0 ° à 90 °, 1 secondes de pause à 90 °; le repos entre les séries était de 3 minutes; 70% de la contraction volontaire maximale). Le groupe ES a reçu une EMS durant la phase concentrique de chaque répétition (120 Hz, 400 microsecondes). La contraction volontaire maximale, le squat jump, le saut avec contre-mouvement (CMJ), le saut avec contre-mouvement et les bras libres (CMJA), et le temps d’un sprint de 20 m ont été analysés avant l’entraînement, après les semaines d’entraînement, et 2 semaines après la fin de l’étude (désentraînement). Après la période d’entraînement, ES et VOL ont augmenté leur force musculaire (40,2% et 31,4% respectivement, p <0,001). Après la période du désentraînement, ce gain est restée supérieur aux valeurs de base pour les ES et VOL (49,1% et 24,5% respectivement, p <0,001). Les changements de force entre le début et la fin était plus élevés sur les ES que pour les VOL (p <0,01). La performance anaérobie n'a pas été affectée par l’entraînement pour tous les groupes, mais les changements en pourcentage entre le démarrage et la fin de l’entraînement suggèrent que les CMJ et CMJA ont chuté en ES par rapport à VOL et CG. Ajouter des EMS sur des contractions volontaires augmente la force volontaire seule, néanmoins, une période de désentraînement doit être respectée pour observer cette adaptation à retardement. Afin d'améliorer la puissance anaérobie avec ajout d’EMS, un travail complémentaire et spécifique, tel que la plyométrie, doit être effectué.

_________________
CrossFit

«La sécurité n'existe que dans le passé, dans l'avenir il n'y a que le risque! » S. Schmidheiny
Revenir en haut Aller en bas
http://www.gymsante.eu
Sébastien
Administrateur
Administrateur
Sébastien

Messages : 8679
Date d'inscription : 20/02/2011
Age : 47
Localisation : Bassin d'Arcachon
Humeur : Objectifs: 2015

Post électro-stimulation Empty
MessageSujet: EFFET À COURT TERME D’UN ENTRAINEMENT DE PLYOMÉTRIE ET DE FORCE AVEC OU SANS STIMULATION ÉLECTRIQUE SIMULTANÉE SUR LA FORCE DU MUSCLE ET SA PERFORMANCE ANAÉROBIE : TENTATIVE DE CONTRÔLE ALÉATOIRE - PART II   Post électro-stimulation Icon_minitimeDim 10 Juil 2011 - 16:53

Short-term effect of plyometrics and strength training with and without superimposed electrical stimulation on muscle strength and anaerobic performance: A randomized controlled trial. Part II.

AZAEL J. HERRERO,1,2 JUAN MARTIN,2 TERESA MARTIN,1 OLAIA ABADIA,2 BEATRIZ FERNANDEZ,1 AND DAVID GARCIA-LOPEZ1
1Laboratory of Physiology, Faculty of Health Sciences, European University Miguel de Cervantes, Valladolid, Spain; and 2Research Center on Physical Disability, ASPAYM Castilla y Leon, Spain

24(6)/1616–1622 Journal of Strength and Conditioning Research 2010 National Strength and Conditioning Association

Citation :

Le but de cette étude était de comparer les effets de l’entraînement combiné de force et pliométrique avec ou sans électrostimulation superposées (EMS) à la force et à la puissance anaérobie. Vingt-neuf sujets ont été assignés au hasard à 3 groupes : poids + pliométrie + EMS (EP), poids + pliométrie (VP), et le groupe témoin (CG). EP et VP ont effectué deux séances de pliométrie et 2 séances de musculation par semaine pendant quatre semaines sur une machine à extension du genou. EP ont reçu de l’EMS pendant toute la phase concentrique de chaque répétition (120 Hz, 400 microsecondes). La contraction volontaire maximale, le squat sauté, le saut avec contre-mouvement, et le saut avec contre-mouvement et avec les bras libres, ainsi que le temps d’un sprint de 20 m ont été analysés avant, après le cycle d’entraînement, et 2 semaines après la fin de l’entraînement (désentraînement). Après la période d’entraînement, EP et VP ont augmenté leur force musculaire (-8,6 et -2,3% respectivement, p <0,001). Après la période de désentraînement, ce gain est resté supérieur aux valeurs de base (28,1 et 18,0% respectivement, p <0,001 et p <0,01). Après l’entraînement et le désentraînement, la force musculaire était plus élevée dans l'EP que dans VP (p <0,05). La hauteur du saut vertical n'a pas été modifiée pour tous les groupes, sauf pour la hauteur du saut de contre-mouvement avec les bras libres, où une diminution des EP a été observée après l’entraînement (-6,3%, p, 0,001) et le désentraînement (-5,5%, p < 0,001). Les performances au sprint ont été améliorées dans tous les groupes dans le test désentraînement (-0,8%, p <0,05). Si un faible nombre de séances d’entraînement sont menées, la surimposition d’EMS conduit à un gain de résistance supérieur à l’entraînement classique. Cependant, si la puissance anaérobie est un objectif important de l’entraînement, l’EMS devrait être appliquée isométriquement au lieu de la superposer à une contraction dynamique ou combiner à la pliométrie.

_________________
CrossFit

«La sécurité n'existe que dans le passé, dans l'avenir il n'y a que le risque! » S. Schmidheiny
Revenir en haut Aller en bas
http://www.gymsante.eu
Contenu sponsorisé




Post électro-stimulation Empty
MessageSujet: Re: Post électro-stimulation   Post électro-stimulation Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Post électro-stimulation
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Power and Strength V :: Force Athlétique & Musculation fonctionnelle :: Abstracts-
Sauter vers: