Musculation, fitness, bodybuilding, force & MMA
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le voyage dans le temps

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Andy
V.I.P
V.I.P


Messages : 4114
Date d'inscription : 19/10/2009
Age : 30

MessageSujet: Le voyage dans le temps   Jeu 26 Jan 2012 - 11:45

Voila 2.3 truc trouvé sur le net qui traite de se sujet.


La relativité restreinte d’Albert Einstein (et, par extension, la relativité générale) autorise explicitement certaines dilatations du temps, ce qui ressemble à un « voyage dans le temps ». Par exemple, un voyageur se déplaçant dans l'espace à une vitesse proche de celle de la lumière (par rapport à la Terre) pourrait revenir des années après son départ dans le calendrier terrestre après un voyage qui n'aura duré que quelques jours pour lui.

Cependant, cet effet permet le « voyage dans le temps » seulement accéléré vers le futur. Et cela dit, même sans mouvement, nous voyageons déjà de toute façon du passé vers le présent et du présent vers le futur.


Voyage dans le sens rétrograde

Le voyage rétrograde dans le temps semble a priori hautement improbable. Il faudrait pour cela abandonner le postulat de causalité qui veut que l'effet ait obligatoirement lieu après la cause. Il faudrait de plus admettre que le passé existe encore, et qu'il n'est donc pas réellement passé.

Si l'on renonce à ce principe, il faudra alors trouver comment le voyage dans le temps s'accommode d'actions qui risqueraient d'introduire des contradictions dans l'histoire — les fameux paradoxes temporels, largement abordés par les auteurs de science-fiction.

D'une certaine manière, dans l'hypothèse des univers parallèles, il n'y a plus ni problème avec les paradoxes ni violation de la causalité. En effet, s'il est possible de voyager de l'univers A vers l'univers B à une date antérieure, mais pas l'inverse, il suffit de convenir que les dates des deux univers soient décalées pour que la causalité soit respectée.

Une autre théorie inspirée des univers parallèles serait que l'histoire n'est pas linéaire. Un voyageur venant du futur et changeant le cours du temps n'effacerait pas la raison pour laquelle il est venu dans le passé mais effacerait la raison de venir dans le passé d'un autre univers; d'un autre "lui" puisque un nouveau choix créerait un nouvel univers.

De plus, une des preuves théoriques quasi sûre de l'impossibilité d'un tel voyage (du moins technologiquement) est le fait que nous n'ayons encore jamais reçu la visite d'un voyageur temporel. En effet, il est hautement probable que si la technique permettant le voyage rétrograde doit être découverte dans le futur, alors celui-ci sera utilisé et devrait donc avoir été observé dans le passé. Mais certaines théories Ufologues donnent à penser, a contrario, que ce serait déjà le cas. De plus, on ne peut exclure qu'un objet voyageant dans le passé pourrait s'y manifester sous forme immatérielle ou invisible (onde électromagnétique, photon, etc).

Cependant il n'est pas impossible qu'une sorte de réglementation ou encore de loi universelle (de base) oblige un utilisateur à soit ne pas pouvoir modifier le cours du temps (pour la réglementation humaine) ou à n'être que spectateur (loi universelle). De plus une "téléportation" temporelle pourrait provoquer des dommages irréversibles sur un corps vivant, empêchant tout voyage humain.


Trous noirs et trous de ver

La relativité générale indique qu’il existerait des configurations dans lesquelles deux trous noirs sont reliés l’un à l’autre. Une telle configuration est habituellement appelée trou de ver ou plus rarement pont d’Einstein-Rosen. De telles configurations ont beaucoup inspiré les auteurs de science-fiction car proposant un moyen de voyager très rapidement sur des grandes distances, voire voyager dans le temps. En pratique, de telles configurations, si elles sont autorisées par la relativité générale, semblent totalement irréalisables dans un contexte astrophysique où elles ne présentent de ce fait aucun intérêt majeur.

La proposition d’une machine de voyage temporaire qui utiliserait un trou de ver, fonctionnerait (hypothétiquement) de la manière suivante : on crée d'une certaine manière un trou de ver, puis, une extrémité du tunnel est accélérée à une vitesse proche à celle de la lumière (peut-être avec un navire spatial d’avant-garde) et on retourne alors au point d'origine.

Étant donné la dilatation temporaire (étant donné la vitesse), l'extrémité accélérée du tunnel a vieilli moins que l'extrémité stationnaire (du point de vue d'un observateur externe).

Toutefois, le temps est différent à travers du tunnel de celui qui est en dehors de lui : deux horloges synchronisées postées à chaque extrémité du tunnel se maintiendront toujours synchronisées, du point de vue d'un observateur dans le tunnel, sans importer la différence de vitesse.

Ceci signifie qu'un observateur qui entrerait à l'extrémité accélérée, sortirait par l'extrémité stationnaire quand l'extrémité stationnaire avait le même âge que l'extrémité accélérée au moment avant d'entrer. Par exemple, si avant d'entrer dans le trou de ver l'observateur a remarqué que l'horloge dans l'extrémité accélérée montrait 2006 tandis que l'horloge dans l'extrémité stationnaire disait déjà 2007, alors l'observateur pourrait sortir par l'extrémité stationnaire quand l'horloge stationnaire disait encore 2006. Une limitation significative d'une telle machine est qu'il est seulement possible de voyager vers le passé dans le point initial quand a été créée la machine ; en essence, on considère plus comme un passage à travers le temps qu’un dispositif qui se déplace à travers le temps : il ne permet pas que la technologie elle-même en lui-même voyage à travers le temps.

Créer un trou de ver d'une taille appropriée pour un navire macroscopique, le maintenir stable et déplacer une de ses extrémités avec le navire, demanderaient un niveau significatif d'énergie dans un ordre beaucoup plus grand que la quantité d'énergie qu'un soleil comme le nôtre peut produire dans toute sa période de vie. La création d'un trou de ver requerrait aussi l'existence d'une substance appelée « matière exotique », qui, même si elle n’est pas impossible, on ne sait pas si elle existe et si elle existe de forme utile pour la génération d'un trou de ver


Même si c'est farfelue comme idée, sa ouvre les porte de choses presque inimaginable, ou que nous notre esprit n'a pas les capacités d'imaginer:)

A titre d'exemple quelques tites questions :

>je remonte le temps d'un ans, je voit mon "double" ou je prends simplement sa place ?
>qu'advient-il de vous si je me barre dans le passé, continuez vous a vivre normalement sans moi et/ou dans le passé avec moi ?
>Si vous continuez de vivre sans moi et avec moi, y a t-il 2 monde différent?
Revenir en haut Aller en bas
Eric Mallet
Modérateurs
Modérateurs
avatar

Messages : 2772
Date d'inscription : 08/02/2010
Age : 44
Localisation : Nord
Humeur : Objectif 90 kg sec !

MessageSujet: Re: Le voyage dans le temps   Jeu 26 Jan 2012 - 13:29

La réponse a tes questions est dans ton texte lui même: "un nouveau choix crée un autre univers". Si tu remontes dans le temps d'un an, tu risques de voir ton double (et tu crées un autre univers avec deux Andy), tu pourras même discuter avec lui. Seulement dans le temps d'Andy passé, arrivé au moment où tu vas remonter dans le temps, tu te demanderas si c'est utile de le faire. Dans ce cas, tu crées deux univers différent. Dans l'un Andy est parti ds le passé, dans l'autre il ne l'a pas fait (un peu comme le chat de Schrodinger en quelques sortes).

En réalité, l'être humain a la capacité d'être conscient de ses choix, ce qui fait de lui un être qui crée instantanément et constamment. Les milliards de possibilités devant toi créent des milliards d'univers potentiels ayant la possibilité d'exister. En réalité ils existent si tu fais le choix de les concrétiser. Essaie, d'imaginer un jeu vidéo. Toutes les possibilités sont déjà programmées. Pour l'univers c'est pareil, toutes les possibilités existent déjà sous formes virtuelles, par milliards de milliards de possibilités (on le prouve facilement en étudiant la physique des quanta et ce qui se trouve encore en dessous, avec les champs de force et ce qui ressemble aujourd'hui à une adaptation de la théorie des cordes).

En gros imagine un Andy comme un perso de jeu vidéo qui a devant lui des milliards de choix. Tout est déjà prévu avant même que tu en aies conscience.

2 : Si tu te barres dans le passé, pour nous rien ne change, sauf qu'on a un membre en moins dans notre monde mais tu as créés une scission. C'est à dire que le monde "réel" que nous observons est un forum sans Andy mais il existe un monde virtuel où Andy est resté (pour te donner la possibilité de te barrer, sinon, ça serait impossible). En fait, ça veut dire que le réel c'est ce que nous observons, ni plus ni moins. En vérité, la réalité (tout comme le temps) n'existe pas; c'est nos choix (et donc notre conscience) qui l'inventons. Ce qui existe, ce sont nos choix conscients (ou inconscients) qui créent une possibilité d'Univers (celle que nous observons) mais des milliards d'autres possibilités existent aussi pour te donner la possibilité de créer ta réalité. "Par ce qui est n'est pas si ce qui n'est pas ne peut pas être" (N. D. Walsh, Conversation avec Dieu, tome 2)

3: conclusion du 2: il n'y a pas deux mondes différents mais des milliards de milliards de mondes différents, des mondes avec ou sans Andy, avec ou sans Christian, avec ou sans Eric, etc. Il existe un monde où j'ai monté un groupe de rock, un autre où j'enseigne en fac à temps complet, même un monde où je suis plus massif et plus sec que Yves (quoique j'ai du mal à me l'imaginer), etc...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

"Tout le monde veut être bodybuilder, mais personne ne veut se casser le cul à soulever lourd" ( Ronnie Coleman )"

"Oui mais tout le monde n'a pas forcément envie de s'envoyer 2 à 3 grammes de testostérone par semaine" ( Eric Mallet )
Revenir en haut Aller en bas
http://espacecorps-espritforme.fr
Andy
V.I.P
V.I.P


Messages : 4114
Date d'inscription : 19/10/2009
Age : 30

MessageSujet: Re: Le voyage dans le temps   Jeu 26 Jan 2012 - 13:54

oui mais la on fait plus qu'imaginer puisque il y aurais des millions de versions de "nous". seulement l'univers est figée, même virtuellement il ne peut y avoir que nos choix présent, si dans un autre univers je suis président ou acteur porno ce n'est plus moi ! si les possibilités sont infinis, nos doubles ne feront que nous ressembler ils ne seront pas nos semblables !?

puis si tu voyage dans le temps, tu crée un nouvel univers, tu te transforme en une sorte de Dieu puisque tout tourne autour de toi !
Revenir en haut Aller en bas
Eric Mallet
Modérateurs
Modérateurs
avatar

Messages : 2772
Date d'inscription : 08/02/2010
Age : 44
Localisation : Nord
Humeur : Objectif 90 kg sec !

MessageSujet: Re: Le voyage dans le temps   Jeu 26 Jan 2012 - 18:04

C'est pas qu'il y aurait c'est qu'il existe potentiellement un nombre infini de nous-même, c'est la seule possibilité pour expliquer la liberté de tes décisions. En vérité l'Univers n'est jamais figé mais tu n'en vois qu'une seule version puisque tu ne fais qu'un seul choix à la fois mais l'Univers n'a rien de figé pour autant, il est dichotomique; à la fois figé et toujours changeant, à la fois pareil à lui-même et jamais identique. C'est la nature de l'espace temps qui veut ça (par rapport à ce que je viens de t'expliquer sur la question de ton libre arbitre).

Comme tu le dis, nos doubles nous ressemblent au point qu'ils sont exactement identiques au départ à la version de qui nous sommes à cet instant. Pourtant, tu n'as pas besoin de voyager dans le temps pour créer un nouvel univers puisqu'il est déjà là et c'est toi (ou une autre version de toi qui le crée maintenant). En réalité, l'être humain, étant conscient de ses actes, répond au concept du dieu créateur, il est créateur et il est Dieu puisqu'il crée (et choisit de le faire) à chaque instant mais Dieu reste un concept, le définir le rend réel.

Mais tout ceci se rapproche plus de la philosophie, on s'écarte de l'astrophysique.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

"Tout le monde veut être bodybuilder, mais personne ne veut se casser le cul à soulever lourd" ( Ronnie Coleman )"

"Oui mais tout le monde n'a pas forcément envie de s'envoyer 2 à 3 grammes de testostérone par semaine" ( Eric Mallet )
Revenir en haut Aller en bas
http://espacecorps-espritforme.fr
Eric Mallet
Modérateurs
Modérateurs
avatar

Messages : 2772
Date d'inscription : 08/02/2010
Age : 44
Localisation : Nord
Humeur : Objectif 90 kg sec !

MessageSujet: Re: Le voyage dans le temps   Jeu 26 Jan 2012 - 18:35

En vérité, tu ne peux pas voyager dans le temps puisque l'espace temps est relatif et qu'il n'a aucune valeur absolue (1ère loi de la relativité générale). Seule notre conscience crée le temps et l'espace tel que nous le concevons. L'Univers étant infini par définition, la notion de temps et d'espace n'ont aucune réalité, seuls nous-même, en tant qu'être conscient, lui en donnons une et il devient alors très réel.

Après ça devient difficile à expliquer. Imagine simplement que tu te trouves sur Terre à un endroit et à une date très précise. Si tu dispose d'un télétransporteur instantané, tu peux t'affranchir de l'espace et te rendre instantanément ailleurs dans l'univers. Imagine que tu te déplaces d'un coup sur Alpha du Centaure (un bond de plus de 4 AL d'un seul coup). Sur place, tu arriveras sur le même temps qu'en étant sur Terre mais la distance (et donc l'espace) te feras voir la Terre telle qu'elle était il y a plus de 4 ans alors que ton temps n'aura pas bougé, sur ton lieu d'arrivée non plus (tu arrives exactement à la même date).

Quand tu extrapoles à l'Univers entier, tu comprends que l'espace temps est comme "figé" puisqu'il n'a pas d'existence réelle, c'est tjs le même temps à n'importe quel "point" de l'Univers, seul l'espace relatif crée l'illusion du temps. Ce que tu observes ensuite (en étant arrivé sur Alpha du Centaure) et que l'illusion du "temps" s'écoule vers l'avant, c'est une verticalisation de l'espace temps relatif en ayant conscience de l'espace qui t'entoure et de ce qui semble s'y passer. Là, tu découvres que l'espace temps n'est pas représentable par une grande barre horizontale mais par des milliards de grandes barres verticales où en bas tu places le passé et vers le haut le futur. Si tu remets le schéma et les représentations temporelles de l'espace temps sur un plan, ça te donne une surface avec des milliards d'espace temps représentés. Chaque espace temps représente alors une possibilité d'évolution de l'Univers tel qu'il est perçu par Andy (ou par n'importe qui d'autre).

Donc, en gros, chaque tranche de l'espace temps (la représentation du plan) semble figée mais sur le plan vertical, l'espace temps devient dynamique et les "évènements" deviennent représentables. Conclusion: ce qui t'arrive maintenant est déjà arrivée (c'est une potentialité vécue de l'espace-temps relatif),ce qui t'ai déjà arrivé, t'arrive en réalité maintenant (puisque le temps n'a aucune valeur absolue) et le futur d'Andy existe déjà en tant que réalité potentielle et, est AUSSI déjà arrivée (en vérité chaque potentialité est une réalité qui demande à être observée par Andy, le passé étant aussi des potentialités observés par Andy).

Donc, on en revient à la comparaison avec le jeu vidéo, tous les mouvements des persos sont déjà programmés, toutes les parties peuvent être potentiellement jouées mais elles sont aussi déjà jouées dans une réalité potentielle. Tout cela veut dire que la seule réalité tangible et qui nous échappe, c'est le présent et que tout s'y passe en permanence, Andy qui fait du squat, la guerre de 14, le futur de l'humanité, la première Ford, Eric au Mexique ou l'époque des dinosaures. Tout arrive maintenant mais l'espace temps nous donne l'illusion d'un temps séparé en passé, présent et futur de par sa configuration verticale et relative.

Conclusion: tu peux pas voyager dans le temps puisqu'en réalité il n'existe pas. Sa seule réalité est potentielle grâce à l'espace qui le crée et le temps qui crée l'espace. Toutes les "réalités" existent potentiellement mais ne sont pas encore "réelles" ou observées par Andy. La notion d'espace temps est dichotomique, Einstein et les autres l'avaient très bien compris sauf qu'ils te donneront des équations mathématiques, ce qui, arrivé à un certain niveau, suis incapable de comprendre.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

"Tout le monde veut être bodybuilder, mais personne ne veut se casser le cul à soulever lourd" ( Ronnie Coleman )"

"Oui mais tout le monde n'a pas forcément envie de s'envoyer 2 à 3 grammes de testostérone par semaine" ( Eric Mallet )
Revenir en haut Aller en bas
http://espacecorps-espritforme.fr
Sébastien
Administrateur
Administrateur
avatar

Messages : 8679
Date d'inscription : 20/02/2011
Age : 44
Localisation : Arcachon
Humeur : Objectifs: 2015

MessageSujet: Re: Le voyage dans le temps   Jeu 26 Jan 2012 - 21:02

Excellent tout ça, j'adore.

Pour compléter (juste un point de vue, aucune connaissance en la matière), j'aime regarder el temps non pas en seconde, minutes, etc. mais en cm, mètre. Bref comme une notion d'espace (au même titre que la distance entre 2 planètes).

Ca rentre mieux dans ma petite tête et surtout, comme je déteste le passé, je regarde devant pour progresser, ça me permet non pas de mesurer le temps à mettre (notion légèrement négative), mais le chemin à parcourir pour m'y préparer.

Comme ça, en y arrivant, au lieu de dire 6 mois de perdus dans ma vie, je peux dire encore 10 palliers de fait avant d'atteindre le but.

On peut aussi voir le temps et l'espace comme de l'énergie (à la mode en ce moment) et non plus dire 10 kilomètres à parcourir (ou de parcourus) en 15 secondes, mais 10 Kjoules à dépenser pour atteindre le but. Ainsi, en reprenant la vision positive liée au sport: encore 10 Kjoules d'expériences d'emmagasinées (en sachant que ces 10 KJ existaient et existeront toujours, c'est juste un usage à un endroit avant de servir ailleurs). En incorporant la notion du temps, pour faire plus rapidement une chose, on dira 10 ou 15 KJ pour la faire 50% plus ou moins rapidement. Ainsi l'espace et le temps disparaissent.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

«La sécurité n'existe que dans le passé, dans l'avenir il n'y a que le risque! » S. Schmidheiny
Revenir en haut Aller en bas
http://www.gymsante.eu
Eric Mallet
Modérateurs
Modérateurs
avatar

Messages : 2772
Date d'inscription : 08/02/2010
Age : 44
Localisation : Nord
Humeur : Objectif 90 kg sec !

MessageSujet: Re: Le voyage dans le temps   Jeu 26 Jan 2012 - 21:30

C'est une manière élégante de voir les choses et c'est fort appréciable. Par contre, lorsque les heures passent comme des minutes ou si tu t'ennuies et que les heures te paraissent des jours, quelle quantité d'énergie pourrais-tu estimer ?

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

"Tout le monde veut être bodybuilder, mais personne ne veut se casser le cul à soulever lourd" ( Ronnie Coleman )"

"Oui mais tout le monde n'a pas forcément envie de s'envoyer 2 à 3 grammes de testostérone par semaine" ( Eric Mallet )
Revenir en haut Aller en bas
http://espacecorps-espritforme.fr
Sébastien
Administrateur
Administrateur
avatar

Messages : 8679
Date d'inscription : 20/02/2011
Age : 44
Localisation : Arcachon
Humeur : Objectifs: 2015

MessageSujet: Re: Le voyage dans le temps   Jeu 26 Jan 2012 - 22:09

Il me manque le but pour répondre. Je n'arrive pas à réfléchir ou à comprendre la vie sans but (une amélioration à donner). Mais je pense que dans le cas de l'ennui je parlerai d'énergie gachée et dans l'autre d'un manque de 'pratique' ou d'organisation (ou alors d'un objectif trop élevé pour l'énergie immédiatement disponible, pas assez d'étapes intermédiaires pour en emmagasiner et ainsi supporter l'importance de l'objectif).

Bien sur tout ceci suppose que l'univers a une finalité, un but. Sinon tout par à poubelle.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

«La sécurité n'existe que dans le passé, dans l'avenir il n'y a que le risque! » S. Schmidheiny
Revenir en haut Aller en bas
http://www.gymsante.eu
Andy
V.I.P
V.I.P


Messages : 4114
Date d'inscription : 19/10/2009
Age : 30

MessageSujet: Re: Le voyage dans le temps   Jeu 26 Jan 2012 - 22:27

Putain Eric tu t'y connais grave Smile
il a fallu lire ton texte 2 fois pour le comprendre Shocked

je comprends bien qu'au final la notion de temps c'est nous qui l'avons créer, et qu'en fait il n'y en a pas .

par contre dés le départ tu parle du chat de Schrodinger
jais regardé sur le net mais pas compris. En gros c'est un chat dans une boite qui est enfermée avec un système qui a 50% de le tuer et 50% de le laisser survivre, la conclusion c'est qu'il est a la fois mort ET vivant ?
Revenir en haut Aller en bas
Andy
V.I.P
V.I.P


Messages : 4114
Date d'inscription : 19/10/2009
Age : 30

MessageSujet: Re: Le voyage dans le temps   Jeu 26 Jan 2012 - 22:31

jaime bien ta façon de voir les choses Seb !
Revenir en haut Aller en bas
Sébastien
Administrateur
Administrateur
avatar

Messages : 8679
Date d'inscription : 20/02/2011
Age : 44
Localisation : Arcachon
Humeur : Objectifs: 2015

MessageSujet: Re: Le voyage dans le temps   Jeu 26 Jan 2012 - 22:41

ou alors il n'est pas (pas d'état) tant que tu n'es pas là pour le constater (donc le réaliser). En gros, est-ce que quelque chose peut arriver si personne n'est là pour le voir.

C'est l'un des gros problèmes de la recherche: les résultats sont du à un état (évenement) ou est ce que c'est le chercheur par sa présence qui créer cet état?

Tu n'as pas de conscience. On t'entraine le quadriceps. Il hypertrophie. N'ayant pas de conscient, tu n'en sais rien. Quelqu'un vient et t'en informe. Est-ce qu'entre les 2 il est réellement hypertrophié ou alors est-ce le fait de le voir qui lui donne son état 'hypertrophié'. Et alors hypertrophié par rapport à quoi?...

Tu vis sur une ile tout seul. Personne n'a jamais entendu parlé de toi. Tu meurs. Tu n'es plus là pour avoir conscience de ton existence. Est ce que tu as existé? D'où les grands fanatiques (ou dictateurs) ou les grands hommes qui veulent laisser leurs empreintes pour prouver leurs existences.

Ca me rappelle un livre où les morts avaient leurs âmes au paradis tant qu'une personne sur terre pensait à eux. Dès que cette dernière personne meurt, Pff l'ame disparaît). Je crois que c'est Weber, pas sur.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

«La sécurité n'existe que dans le passé, dans l'avenir il n'y a que le risque! » S. Schmidheiny
Revenir en haut Aller en bas
http://www.gymsante.eu
Andy
V.I.P
V.I.P


Messages : 4114
Date d'inscription : 19/10/2009
Age : 30

MessageSujet: Re: Le voyage dans le temps   Jeu 26 Jan 2012 - 22:50

non la jais pas suivis !
même sans le voir tu sais qu'il est soit mort soit vivant !
c'est pas le fait de voir quelque chose qu'il le concrétise , la matière est la , elle était la même avant nous !?
Revenir en haut Aller en bas
Sébastien
Administrateur
Administrateur
avatar

Messages : 8679
Date d'inscription : 20/02/2011
Age : 44
Localisation : Arcachon
Humeur : Objectifs: 2015

MessageSujet: Re: Le voyage dans le temps   Jeu 26 Jan 2012 - 22:58

Elle est là mais sous quelle forme? Un chat mort/vivant, une pierre? Aucune importance, elle est. Mais pour nous nous avons besoin de définir un état. Cet état existe parce que nous le définissons ou parce qu'il est?

Descartes: je pense donc je suis.

Traduction perso: je ne suis que parce que je pense. Sinon je ne serai pas, il y aurait autre chose (le même principe du temps. Il existe parce que nous le créons. Mais sans nous, le temps n'est rien, ça n'existe pas, juste un concept; comme l'a décrit Eric).

Le chat est poussé à l'extrême, mais comme la notion de remonter le temps (ou d'avancer): c'est un concept, une réflexion à partir de notions abstraites, non vérifiables avec les moyens actuels. Si c'est un invité qui arrive et qui ouvre la boite (sans connaissance des poisons, atome, etc.). Pour lui, le chat est quoi? Mort, vivant? Ya-t-il un chat dans la boite?

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

«La sécurité n'existe que dans le passé, dans l'avenir il n'y a que le risque! » S. Schmidheiny
Revenir en haut Aller en bas
http://www.gymsante.eu
Andy
V.I.P
V.I.P


Messages : 4114
Date d'inscription : 19/10/2009
Age : 30

MessageSujet: Re: Le voyage dans le temps   Jeu 26 Jan 2012 - 23:10

Sébastien a écrit:
Elle est là mais sous quelle forme? Un chat mort/vivant, une pierre? Aucune importance, elle est. Mais pour nous nous avons besoin de définir un état. Cet état existe parce que nous le définissons ou parce qu'il est?
il est ! peu importe notre définition, mais sa composition nous donnera son état

Descartes: je pense donc je suis.

Traduction perso: je ne suis que parce que je pense. Sinon je ne serai pas, il y aurait autre chose (le même principe du temps. Il existe parce que nous le créons. Mais sans nous, le temps n'est rien, ça n'existe pas, juste un concept; comme l'a décrit Eric).
ok pour le temps nous sommes les seuls a le percevoir, enfin a l'imaginer mais "je ne suis que parceque je pense"... un insecte ou une bactérie n'a pas de conscience et conscience d'elle pourtant elle est !

Le chat est poussé à l'extrême, mais comme la notion de remonter le temps (ou d'avancer): c'est un concept, une réflexion à partir de notions abstraites, non vérifiables avec les moyens actuels. Si c'est un invité qui arrive et qui ouvre la boite (sans connaissance des poisons, atome, etc.). Pour lui, le chat est quoi? Mort, vivant? Ya-t-il un chat dans la boite? ok mais je ne saisis toujours pas l'interêt de cette expérience ! prouvé que sans voir, on ne peut savoir ?
Revenir en haut Aller en bas
Sébastien
Administrateur
Administrateur
avatar

Messages : 8679
Date d'inscription : 20/02/2011
Age : 44
Localisation : Arcachon
Humeur : Objectifs: 2015

MessageSujet: Re: Le voyage dans le temps   Jeu 26 Jan 2012 - 23:45

Qu'est ce qu'etre? Est etre un agglomérat de particules et basta? est-ce être une chose définie par des normes (rond, carré, beau, conscient, etc.)? est-ce être conscient d'être?

Le rond n'existe pas. Il n'existe que parce que nous lui donnons une définition, une normalisation (sinon l'objet n'est pas rond, ça ne veut rien dire rond, c'est un concept aussi).

C'est le problème qu'ont eu les précurseurs de la ronditude de la terre: la difficulté de faire comprendre un concept, une nouvelle dimension (la 3ème permettant la perspective).

Exemple différent: pour nous, nous définissons une différence entre la mort et la vie (d'où le chat). Mais y a-t-il une différence? Personne ne le sait. La différence d'état est par rapport à nous, à notre expérience, à notre présent. Mais en fait il n'y a pas de différence physique (enfin détectable à l'oeil) entre moi vivant et moi 2 minutes après mort. Uniquement que je ne pense plus, donc je n'existe plus dans la définition que nous donnons de la vie.

Ainsi, quand je meurs, je ne pense plus. D je ne suis plus qu'un agglomérat de particules (qui partiront ailleurs à un moment donné). Je suis donc présent physiquement mais je n'existe pas dans le sens de la vie, de l'état normatif de l'existence.

à partir de là, est-ce qu'un caillou est? Il possède des particules agencées entre elles. Mais est-ce qu'il est? est-ce qu'il a une forme ronde, une couleur marron, etc? Ma réponse perso est non: il n'est pas. Sa présence est réelle, mais si personne ne le définit, il n'a pas d'état (rond, lourd, léger, etc.).

Mais là on est loin de l'astrophysique. Plutôt dans la métaphysique;

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

«La sécurité n'existe que dans le passé, dans l'avenir il n'y a que le risque! » S. Schmidheiny
Revenir en haut Aller en bas
http://www.gymsante.eu
Andy
V.I.P
V.I.P


Messages : 4114
Date d'inscription : 19/10/2009
Age : 30

MessageSujet: Re: Le voyage dans le temps   Ven 27 Jan 2012 - 0:06

Ouais je vois un peu le principe en gros c'est nous qui donnons un état aux "agencement de particules", une choses que nous ne définissons pas n'existe pas ... mais comme quoi ?
fin non jcrois que jais pas compris

cela dit le coup du chat je ne vois pas le lien avec les univers parallèles et le voyage dans le temps

putain j'en ai marre d’être bête ! heureusement que je suis musclé et beaugosses
Revenir en haut Aller en bas
Sébastien
Administrateur
Administrateur
avatar

Messages : 8679
Date d'inscription : 20/02/2011
Age : 44
Localisation : Arcachon
Humeur : Objectifs: 2015

MessageSujet: Re: Le voyage dans le temps   Ven 27 Jan 2012 - 0:17

Reviens à ce que présente Eric (de manière 1000x plus claire): la réalité est ce que tu veux. Tu la définies en fonction de ton vécu, de tes aprioris, de tes objectifs.

Ainsi, pour un BB pro, l'usage de stéroide est un élément de l'entrainement. Pour moi, c'est de la triche, ça n'existe pas. Oublions les règles (antidopage). Le dopage est alors soit un outil soit une triche. Tu ne mettras jamais d'accord les 2 protagonistes car ils voient la chose avec 2 vécus et objectifs différents. Le dopage existe pour moi. Il n'existe pas pour le BB pro, c'est un outil.
Ca c'est pour la notion d'existence et de relativité de l'état (par rapport aux définitions que nous donnons aux choses).

Pour le cat matou. Un évênement n'est pas arrivé ant que tu n'as pas décidé qu'il est arrivé. Il faut que tu définisses de la même manière que pour le dopage, s'il est arrivé quelque chose de particulier ou si c'est l'état normal (habituel). Donc, en reprenant la notion du dopage, tant que tu n'as pas défini l'évenement, il ne peut exister. Quelqu'un ne peut mourir tant que personne n'a observer sa mort (tu ne sais pas qu'il est mort, il est donc encore vivant pour toi). Ce n'est qu'au moment où tu apprends sa mort qu'il est réellement mort.
Le problème est que nous avons fabriqué le temps (qui n'existe pas). Donc on replace la mort à la bonne date (au bon moment). Mais comme le temps n'existe pas, il n'est mort pour toi qu'au moment où tu l'apprends.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

«La sécurité n'existe que dans le passé, dans l'avenir il n'y a que le risque! » S. Schmidheiny
Revenir en haut Aller en bas
http://www.gymsante.eu
Sébastien
Administrateur
Administrateur
avatar

Messages : 8679
Date d'inscription : 20/02/2011
Age : 44
Localisation : Arcachon
Humeur : Objectifs: 2015

MessageSujet: Re: Le voyage dans le temps   Ven 27 Jan 2012 - 0:22

Citation :
une choses que nous ne définissons pas n'existe pas ... mais comme quoi ?

L'amour, la haine, les couleurs (cf daltoniens), la vie, la mort, dieu, etc.

ET TOI. Tu es toi parce que tu es ce que tu es (bogoss, musclé^^). Tu ne serais pas le même si tu étais un monstre, rachitique (peut-être plus aigri, ou au contraire totalement hermétique à ces notions, etc.) et au final tu n'aurais pas les mêmes amis, les mêmes livres, les mêmes connaissances culturelles. Tu serais un autre, autre chose.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

«La sécurité n'existe que dans le passé, dans l'avenir il n'y a que le risque! » S. Schmidheiny
Revenir en haut Aller en bas
http://www.gymsante.eu
Eric Mallet
Modérateurs
Modérateurs
avatar

Messages : 2772
Date d'inscription : 08/02/2010
Age : 44
Localisation : Nord
Humeur : Objectif 90 kg sec !

MessageSujet: Re: Le voyage dans le temps   Ven 27 Jan 2012 - 1:37

Oui et non. Il faut cependant préciser ce que disait Descartes, c'est "je pense donc j'essuie" et pas "je pense donc je suis". Cela explique pourquoi dans un couple la femme lave la vaiselle et l'homme essuie. (je l'avais déjà fait cette blague).

Le principe que vous avez laissé tombé en cours de route et qui permet l'existence de tout ce bordel, c'est la dichotomie. Le temps et l'espace EXISTENT sur le plan relatif mais il n'EXISTENT PAS sur le plan absolu (ils restent indéfinissables puisque seulement définissables l'un par rapport à l'autre comme le serpent qui se mange la queue). C'est ce qui nous permet d'être, de penser et de choisir ce que nous allons créer à chaque instant puisque choisir c'est sélectionner ET exclure un certain nombre de choix, en même temps. Sinon, on a pas le choix.

Pour le chat de Schrodinger, le chat est à la fois mort et vivant à cause de la probabilité indéterminable de la matière radioactive dans la boîte. Sans l'avoir vraiment compris, Schrodinger avait touché une notion très importante sur le fonctionnement de l'Univers à l'échelle subatomique mais il en a pas tiré de conclusions autres que mathématiques.

Quand Andy ou Seb vont approfondir leurs lectures sur les particules subatomiques, ils se rendront compte tout étonnés que les particules non baryoniques (dépourvus de matière) ont la faculté de se déplacer ds le temps. Du point de vue de la lumière, le temps n'existe pas, la lumière existe au sens absolu. Seul l'homme lui donne une position (mais il en perd la notion de quota énergétique) ou une valeur énergétique (mais il perd la position des photons tout comme les électrons autour du noyau). Dans son parcours, la lumière suit la courbure de l'espace temps-énergie (puisque vous avez introduit la notion d'énergie) mais il n'existe aucune différence entre un photon qui vient de sortir du soleil et celui qui arrive sur Terre 8 minutes après, comme si l'espace temps n'existait pas pour la lumière; comme si elle était à la fois partie et arrivée) Même s'il existe des milliards de photons, la lumière se comporte comme s'il y en avait à la fois un seul et des milliards. Shocked (cf. le paradoxe Einstein Rosen)

A un niveau encore plus bas, certaines particules disparaissent (elles existent au sens strict du terme) et disparaissent ensuite pour réapparaître avant qu'elles eut été précédemment créées, c'est complètement dingue mais c'est ainsi que notre monde est fait. D'une certaine manière, même les particules font une sorte de "choix" d'être ou de ne pas être même si ça paraît difficile à comprendre.

A un niveau encore plus petit, les particules disparaissent pour laisser place à des champs de force qui se croisent pour créer des particules. Quand un plus grand nombre de champs se croisent, il y a plus de particules (ou d'énergie) et la matière est créée à partir de particules "denses", les baryons protons, neutrons et électrons. en réalité, la différence entre le vide (un champ d'énergie neutre mais potentiellement créatif) et les tachyons (les non matériels comme les photons, les gravitons, les mésons, le boson de Higgs...) est infime mais c'est cette petite différence qui créent ce que nous sommes (Andy avec son banc à jambes, Christian dans son garage, Seb dans sa salle de coaching et Eric au Mexique).

Par contre ce qui me choque bien plus que ce que je viens de raconter (de vulgariser) c'est que vous réduisez la vie à la notion de conscience. A mon avis (et je pense que Walsh a raison à ce sujet) c'est que la vie, c'est ce qui bouge, ni plus ni moins. Le caillou n'est donc pas vivant de notre point de vue mais d'un point de vue primaire, il est constitué de particules qui bougent et évoluent elles aussi, même si on ne les voit pas au présent. Par contre sur 500 ou 2000 ans, on voit très bien que le caillou a évolué.

L'univers est donc plus ou moins comparable à quelque chose de "vivant" au sens restreint du terme puisque rien n'est statique dans l'Univers, absolument rien. Tout évolue et tout reste figé en même temps. De là, l'Univers tel qu'il est peut évoluer et "être" dans un présent éternel et infini. On en revient un peu à ce que je disais avant, tout est là, tout est déjà arrivé mais tout est encore à faire. C'est la nature profonde de notre Univers qui à la fois est ET n'est pas parce que tout ce qui est n'est pas sinon ce qui n'est pas n'est pas.

Je pourrais trouver des centaines d'argumentations différentes, je retomberais toujours sur cette dernière phrase et le principe de dichotomie.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

"Tout le monde veut être bodybuilder, mais personne ne veut se casser le cul à soulever lourd" ( Ronnie Coleman )"

"Oui mais tout le monde n'a pas forcément envie de s'envoyer 2 à 3 grammes de testostérone par semaine" ( Eric Mallet )
Revenir en haut Aller en bas
http://espacecorps-espritforme.fr
TRIBUL
V.I.P
V.I.P


Messages : 9590
Date d'inscription : 24/11/2009

MessageSujet: Re: Le voyage dans le temps   Ven 27 Jan 2012 - 3:32

je suis d'accord avec toi, bon je vais sur you porn moi .
Revenir en haut Aller en bas
Andy
V.I.P
V.I.P


Messages : 4114
Date d'inscription : 19/10/2009
Age : 30

MessageSujet: Re: Le voyage dans le temps   Ven 27 Jan 2012 - 7:54

je saisie petit a petit !!! donc pour le coup du voyage temporel, faut laisser tomber !
Revenir en haut Aller en bas
jerem-84
V.I.P
V.I.P
avatar

Messages : 7373
Date d'inscription : 14/01/2010
Age : 25
Localisation : Gard
Humeur : Combattre et Vaincre !

MessageSujet: Re: Le voyage dans le temps   Ven 27 Jan 2012 - 12:41

Trés interessant tous ca, mais je manque de connaissance en la matiere pour tout comprendre..

Par contre incroyable eric toutes les connaissances que tu as ! Une vraie encyclopedie Wink
Revenir en haut Aller en bas
ludo4283
V.I.P
V.I.P
avatar

Messages : 2572
Date d'inscription : 31/01/2011
Age : 34
Localisation : Var
Humeur : La lâcheté commence là ou cesse la puissance...

MessageSujet: Re: Le voyage dans le temps   Ven 27 Jan 2012 - 12:52

Ca se drogue par ici je crois... smoke destroy

Moi je vais faire le même voyage dans le temps que Tri, une petite video de Clara qui date de 7 ou 8 ans, et croyais moi, elle est toujours bien présente!!!!!!!! blowjob

Revenir en haut Aller en bas
Andy
V.I.P
V.I.P


Messages : 4114
Date d'inscription : 19/10/2009
Age : 30

MessageSujet: Re: Le voyage dans le temps   Ven 27 Jan 2012 - 12:52

J'avous je me sens complexé la !!
Jm'enfou tfason jviens de m'abonner à science et vie et c'est pas une blague !!!
ya pas un mensuel ou bimensuel sur l'astrophysique ?

je suis en train de lire un bouqin du CDI de mon lyçée je me venge !!
bon par contre la c'est sur la matière sombre, il parle de la courbure de l'univers. c'est chaud !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Sébastien
Administrateur
Administrateur
avatar

Messages : 8679
Date d'inscription : 20/02/2011
Age : 44
Localisation : Arcachon
Humeur : Objectifs: 2015

MessageSujet: Re: Le voyage dans le temps   Ven 27 Jan 2012 - 16:06

Yavait aussi 'je pense donc elle essuie', plus directe clown

+1, j'ai pas voulu aller dans la notion d'existence fondamentale, car j'ai pas les capacités d'argumenter dessus, trop de contradictions entre mes lectures et les discussions que j'ai eu (j'ai l'impression qu'il y a, comme pour l'entraînement, autant de théories que de théoriciens et comme je n'ai pas les bases pour faire le tri...). Je ne peux argumenter que sur la notion métaphysique (la conscience humaine voir 'dieu') mais pas sur la conscience absolue.

La matière sombre, je l'ai réduite à ce que les anciens penseurs appelées l'éther: comme le canada-dry, ça en a la couleur, le gout mais ça n'en est pas car impalpable. J'aime bien la définition des bogdanoffs sur cette énergie noire (et toute énergie d'ailleurs): c'est de l'information et l'information absolue n'a pas de date de péremption, donc ça existe c'est tout.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

«La sécurité n'existe que dans le passé, dans l'avenir il n'y a que le risque! » S. Schmidheiny
Revenir en haut Aller en bas
http://www.gymsante.eu
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le voyage dans le temps   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le voyage dans le temps
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le voyage dans le temps existe !
» Voyage dans le Verdon
» AllerRetours, voyage dans l'Europe des Balkans en cours
» Voyage dans le temps
» Un voyage dans le temps sur l'eau - 1940

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Power and Strength V :: Communauté sur Power and Strength :: De tout et de rien!-
Sauter vers: